230 éléments trouvés

Services 17

  • SMARTBOX Massage d'exception

    Vous avez un coffret Massages d'exception, Massage de Rêve ou Spa et Volupté. Laissez-vous guider par un Massage aux Pierres Chaudes et une Réflexologie Plantaire Thaï d'une durée d'1h30 en cabinet de soin cocooning pour une personne. Ces coffrets sont idéals pour passer un moment unique pour soi.

  • SMARTBOX Coffret Bien-être

    Vous avez un coffret Bien-être et soins relaxants : C'est l’occasion idéale de vivre un moment de plaisir rien que pour soi. Au programme, un massage californien-suédois aux huiles d'une durée d'une heure, pour une personne, dans un cabinet de soins cocooning. Détente et sérénité s’offrent ici aux amateurs de douceur, qui auront l’occasion de profiter d'une vraie parenthèse de volupté !

  • Gestion des émotions (Stress)

    La gestion de vos émotions; peur, angoisse, solitude, manque de confiance, stress, hypersensibilité, divorce, burn-out, timidité, colère, manque de confiance en soi, je vous écoute et nous trouverons ensemble une solution.

Tout afficher

Posts de blog 201

  • Probiotiques et microbiote intestinal

    Composé de plusieurs milliards de bactéries, le microbiote intestinal fait de notre intestin grêle non seulement le principal acteur de notre bien-être digestif, mais aussi un véritable deuxième cerveau. Le microbiote, un équilibre fragile Entre douleurs et inconforts, notre ventre se fait rarement oublier. Et pour cause, il abrite l’un de nos plus grand et complexe organe : l’intestin grêle. Ce tube qui mesure environ 7 mètres de long et possède une surface d’échange de la taille de deux terrains de tennis est le lieu ultime de la digestion … mais pas uniquement ! Parmi les près de 100 mille milliards de micro-organisme qui y cohabitent, pour former ce que l’on appelle le microbiote intestinal, on trouve un grand nombre de cellules immunitaires mais aussi quelques 200 millions de neurones, en lien permanent avec notre cerveau par le biais de la dopamine et de la sérotonine : deux hormones dites du bonheur. Au moindre déséquilibre dans ce gigantesque abris de micro-organisme, les tracas arrivent : du simple désordre intestinal, aux véritables intolérances, en passant par un système immunitaire affaibli ou encore une tendance aux coups de blues. Quelles sont les causes d’un déséquilibre du microbiote ? Un microbiote perturbé et déséquilibré – appelé dysbiose – est malheureusement un mal fréquent dans nos pays industrialisés. Parmi les causes les plus fréquentes : Le stress : directement connecté à notre cerveau par le biais des neurones et des hormones, le stress peut largement contribuer à perturber le bel équilibre de notre microbiote, Une mauvaise alimentation : un régime déséquilibré, trop riche en viande ou en graisses, ralenti la digestion et favorise la fermentation et la production de mauvaises bactéries, Un traitement antibiotique : les antibiotiques sont une cause de destruction bactérienne, qui prive le microbiote de certaines bactéries qui lui sont précieuses et perturbe son bel équilibre. L’obésité, le diabète ou les troubles métaboliques peuvent créer un déséquilibre de la flore intestinale, Enfin, la pollution atmosphérique serait également incriminée dans la dysbiose. Quels sont les signes d’un déséquilibre ? Les signes d’un microbiote déséquilibré sont aussi nombreux et variés que les différents rôles de bactéries, levures, neurones et cellules immunitaires qui le constituent ! Troubles digestifs : ballonnements, flatulences, diarrhées, constipation, spasmes, douleurs abdominales … Mycoses à répétition, Sensibilité accrue aux infections saisonnières, Troubles de l’humeur, Allergie, Fatigue … C’est là que les probiotiques interviennent, capables à la fois de restaurer et de nourrir un microbiote affaibli ou déséquilibré. Les probiotiques : qu’est-ce que c’est ? Les probiotiques sont des organismes vivants – bactéries ou levures – naturellement présents dans notre organisme. On les trouve naturellement dans certains aliments fermentés tels que les yaourts, le kéfir, le kombucha, la choucroute, le miso, la levure de bière ou encore les cornichons. Pris en quantité suffisamment importante, sous forme de cure de compléments alimentaire, ils sont capables d’assainir la flore intestinale, de rétablir son équilibre et donc d’améliorer les symptômes liés à son déséquilibre. Les probiotiques pour améliorer les troubles digestifs Oui, vous le savez bien que vous digérez mal le lactose, et que le gluten a tendance à vous ballonner. Mais en pratique, il n’est pas toujours évident de scruter tous les ingrédients de son assiette et encore moins de faire le tri. Consommer des aliments que l’on a du mal à digérer peut provoquer des troubles digestifs qui petit à petit, altèrent les villosités intestinales et affectent l’équilibre du microbiote. C’est ensuite un véritable cercle vicieux qui se met en place, puisque plus la flore intestinale est fragile, plus les troubles digestifs s’installent. La prise de probiotique est alors vivement recommandée pour rompre ce cercle vicieux, réparer la paroi intestinale et rééquilibrer le microbiote. Les probiotiques pour booster l’immunité C’est au niveau de l’intestin – et bien sûr de sa riche flore – que se jouent plusieurs étapes cruciales du développement d’une bonne immunité. Tout d’abord, les villosités de la muqueuse intestinale permettent d’empêcher le passage de micro-organismes malveillants dans l’organisme. Or, en cas de microbiote altéré, ces villosités perdent en relief et en efficacité. Puis, le système immunitaire, avec près de 70% de ses cellules immunitaires contenues dans la paroi intestinale, se joue en grande partie au sein même de l’intestin. Un déséquilibre de la flore est ainsi capable d’altérer le fonctionnement de ces cellules et donc d’affecter l’immunité. Enfin, Le microbiote intestinal en lui-même, fort de ses milliards de bactéries, constitue une barrière contre les agents pathogènes responsables de infections. En cas de microbiote affaibli, nous sommes donc d’avantages sujets aux infections virales et bactériennes. Une cure de probiotiques est alors vivement recommandée pour réparer sa flore et booster le microbiote. Les probiotiques pour un moral au beau fixe Certaines bactéries probiotiques sont capables de sécréter des substances neuromédiatrices, jouant un rôle sur les phénomènes d’anxiété et de dépression, on parle de « psychobiotiques ». Plusieurs études se sont penchées sur les effets des probiotiques sur l’anxiété, la dépression et les troubles bipolaires. Toutes ont mis en lumière l’importance capitale des probiotiques et ont souligné leur intérêt thérapeutique prometteur dans le traitement des troubles de l’humeur. Vous l’aurez compris, les probiotiques ne sont pas qu’une affaire de transit régulier, et chouchouter son microbiote intestinal est la clé de voute d’une bonne santé – aussi bien physique que psychique !

  • Qu'est ce que le krill ?

    Ce sont de petits organismes marins très appréciés des baleines et très prisés en supplémentation nutritionnelle. En quelques années, l’huile de krill s’est imposée comme un produit de supplémentation nutritionnelle de référence en raison de sa richesse en oméga 3. Description : Cette huile d’origine marine riche en oméga 3 est également appréciée pour son activité anti-inflammatoire et antioxydante qui lui confère des effets protecteurs à plusieurs niveaux de l’organisme. - Les oméga 3 et notamment l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque) sont présents essentiellement dans les poissons gras : Ils contribuent à une fonction cardiaque normale : indispensables pour le coeur, la tension artérielle et le cholestérol. - L'acide docosahexaénoïque est un allié pour la mémoire, la concentration et les émotions : En effet, le DHA contribue au fonctionnement normal du cerveau - cet effet est obtenu par la consommation journalière de 250 mg de DHA - Il est également présent dans la rétine : Le DHA contribue au maintien d’une vision normale - cet effet est obtenu par la consommation journalière de 250 mg de DHA - L'huile de krill est également riche en EPA et DHA hautement assimilables et est riche en asthaxanthine. L'asthaxanthine est un anti-oxydant qui, en neutralisant les radicaux libres, permet de réduire le stress oxydatif dans les cellules du corps. Composition Ingrédients (2 capsules) : Huile de poissons et extrait lipidique de krill de l'Antarctique (Euphausia superba) (crustacés) (669 mg) dosés en EPA (acide eicosapentaénoïque 320 mg) et DHA (acide docosahexaénoïque 160 mg) soit 480 mg d’omega 3), tunique : gélatine de poisson, humectant : glycérol, antioxydant : extrait riche en tocophérols. Conseils d'utilisation : Prendre une gélule le matin et une gélule soir avec un verre d’eau (2 gélules par jour). Précautions d'emploi : De part son origine, notre Oméga 3 peut présenter une odeur de poisson. Si vous y êtes sensibles, nous vous conseillons de placer votre flacon au réfrigérateur quelques heures avant son utilisation Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d'un mode de vie sain et ne pas être utilisés comme substituts d'un régime alimentaire varié et équilibré Ne pas dépasser la dose journalière indiquée Les femmes enceintes et allaitantes doivent demander conseils auprès de leur professionnel de santé avant toute complémentation Tenir hors de la portée des jeunes enfants Conserver dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière Commande :

  • Cystite et huile essentielle !

    La cystite très souvent appelée "infection urinaire", touche presque uniquement les femmes. C'est une inflammation de la vessie, le plus souvent causée par la prolifération de bactéries intestinales de type Escherichia coli, qui sont nombreuses aux environs de l’anus. La cystite s’accompagne toujours d’une urétrite : une inflammation de l’urètre. LE MÉLANGE : Pour agir contre la cystite, prenez votre flacon vide, et ajoutez : - 30 gouttes d'huile essentielle de Sarriette des Montagnes - 60 gouttes d'huile essentielle de Saro - 105 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa - 105 gouttes d'huile essentielle de Thym à Linalol MODE D'UTILISATION : - Appliquer en massage 8 gouttes de la synergie sur le bas-ventre, 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours. UTILISATEURS AUTORISÉS : - Les adultes, les adolescents, les enfants de + de 6 ans. Interdit pour Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de - de 6 ans. PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES : - Demander un avis médical pour les personnes asthmatiques et épileptiques. - Cette synergie contient une huile essentielle hépatotoxique et possède des molécules cortison-like. - Une huile essentielle est allergisante. - Il est aussi recommandé de réaliser le test allergique avec le mélange dans le creux du coude avant toute utilisation. - L'huile essentielle de Sarriette des Montagnes est dermocaustique à l'état pur. Ne pas hésiter à diluer la synergie dans une huile végétale en cas de réaction cutanée.

Tout afficher

Pages 12

  • Alimentation | Naturhome, la santé au naturel chez vous

    Les grands principes d'une bonne alimentation ​ Bien manger est essentiel pour rester en bonne santé et bien vieillir. Dans cette fiche, vous découvrirez les grands principes de l’alimentation, les besoins nutritionnels de base, comment notre corps assimile les aliments, les bienfaits d’une bonne alimentation, comment bien manger en pratique, qui sont les experts de la nutrition. ​ Comment bien manger ? La grande majorité des spécialistes en alimentation, qu'ils soient ou non du milieu officiel, s'entendent sur un certain nombre de principes qui peuvent nous servir de guides, les voici : ​ Une alimentation équilibrée : il est conseillé de choisir ses aliments dans les différents groupes alimentaires : les légumes et les fruits (la moitié de l’assiette), les produits céréaliers (le quart de l’assiette), les viandes et les substituts (l’autre quart), auxquels on ajoutera un apport de calcium, en consommant des produits laitiers, par exemple. Ainsi, votre repas contiendra : une bonne dose de glucides, suffisamment de protéines et peu de lipides. ​ Une alimentation variée : pour atteindre l'éventail nécessaire de nutriments et éviter les carences, il faut non seulement consommer chaque jour des aliments de chaque groupe alimentaire, mais plusieurs aliments dans chaque groupe. Des aliments frais et de bonne qualité : une alimentation fraiche et locale est recommandée. Les produits raffinés et les graisses hydrogénées sont à éviter. ​ Manger en quantité raisonnable : l'excès de poids favorise l’apparition de nombreuses maladies, et réduit considérablement l’espérance de vie. Une diète légèrement sous-calorique (mais sans déficience en nutriments) maintenue à long terme pourrait aider à prévenir certains cancers et à augmenter la longévité. De plus, cela permet de limiter l’oxydation et de prévenir l’encrassage. Un exemple d'ajustement : réduire systématiquement, du quart ou du tiers, les portions d'aliments élevés en calories (les pâtes alimentaires et le riz, par exemple) et les remplacer par un aliment nutritif et faible en calories, comme un légume. ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ Une alimentation savoureuse : en premier lieu, c’est la saveur qui détermine nos choix alimentaires. Si tant de gens abandonnent un régime, c'est qu'il ne leur procure pas de plaisir. Or la teneur élevée en sel, en sucres et en gras des aliments transformés semble être de plus en plus appréciée et serait même, chez les jeunes, en train de devenir la norme. Pour contrebalancer l'attirance de ces mets « sur-savorisés », il faut s'offrir les aliments sains que l'on apprécie particulièrement et les apprêter de manière savoureuse - à l'aide, notamment, de fines herbes dont plusieurs sont une bonne source d'éléments nutritifs... ​ Manger en pleine conscience : en prenant son temps et en savourant chaque bouchées, l’alimentation en pleine conscience est une technique efficace pour apprendre à redécouvrir les saveurs des aliments, tout en réduisant les proportions de nourritures absorbées durant un repas. ​ Adopter la chrono-nutrition: la chrono-nutrition consiste à s’alimenter d’une certaine façon en fonction des différents moments de la journée. Par exemple, il est conseillé de manger gras le matin, dense à midi et léger le soir. Sur le long terme, cette technique permet de retrouver son poids de forme et d’améliorer son état de santé. ​ Manager ses repas : pour un apport nutritionnel optimal et éviter le gain de poids, il est primordial de s’organiser. En effet, les repas déséquilibrés sont souvent dus à l’improvisation, c’est pourquoi il est recommandé de prévoir la veille au soir le contenu du petit déjeuner et chaque matin ce que consistera les repas de la journée. ​ Attention à la cuisson : pour conserver tous les bienfaits des aliments, il est préférable de cuire à basse température en dessous de 100°C car la haute température dénature les propriétés des aliments. Il convient de limiter les grillades, qui contiennent beaucoup de radicaux libres. Le micro-onde est à éviter également car il dénature la forme chimique des aliments. ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ Bien manger : les besoins nutritionnels de base Les besoins nutritionnels de base à connaître peuvent être divisés en deux catégories que nous allons développer ci-dessous : les macronutriments (protéines, lipides, glucides) qui fournissent l’énergie, et les micronutriments (vitamines, oligo-éléments…), qui sont indispensables à l’assimilation, la transformation et la bonne utilisation des macronutriments. ​ Les macronutriments Les protéines sont indispensables à une alimentation équilibrée. Elles aident au bon fonctionnement des organes grâces aux acides aminés dont elles sont constituées : isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine. Nos cellules ont besoin de ces huit acides aminés essentiels et l’absence d’un seul de ces acides aminés bloque la synthèse des protéines, indispensable à la reconstruction de notre ADN. ​ Les lipides sont à la base de la fabrication de toutes nos cellules, de notre système hormonal, et de toutes nos membranes cellulaires. Ils apportent de l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’organisme et régulent de multiples fonctions physiologiques. Les omegas 3 contenus dans les aliments sont essentiels à une bonne alimentation. Il faut savoir choisir ses huiles avec des acides gras de qualité riches en acides gras mono-insaturés (huile d’olive) et polyinsaturées (huile de colza). ​ Les glucides sont tout aussi indispensables pour apporter de l’énergie à notre organisme. Les aliments sources de glucides sont les féculents (céréales, légumineuses, pommes de terre, riches en amidon), les légumes verts, les produits sucrés et les fruits frais et séchés. Les trois types de glucides sont : les sucres simples, les sucres complexes et les fibres. Il est préférable d’éviter le sucre blanc et le sucre roux qui sont raffinés et addictifs. Ceux-ci sont présents dans les sucreries, les confiseries et les boissons sucrées. ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ Les micro-nutriments L’alimentation d’aujourd’hui est de plus en plus pauvre en micronutriments, car les méthodes de culture (utilisation de pesticides, fongicides etc), les méthodes d’extraction des aliments (raffinage, températures élevées), les méthodes de cuisson (micro-onde, friture) et les méthodes de conservation détruisent ces micronutriments. Ceux-ci ne peuvent pas être fabriqués par l’organisme et doivent donc être apportés par une alimentation variée, équilibrée et de bonne qualité. ​ Indispensables à l’organisme, leurs carences créent des déséquilibres qui sont responsables d'un nombre important de symptômes (inflammations, troubles du sommeil, troubles mnésiques, troubles de l’humeur, troubles digestifs). De plus, ils nous protègent des radicaux libres. ​ Les vitamines anti-oxydantes majeures sont les vitamines A E, C, qui sont contenues dans les fruits, les légumes, le thé vert… La vitamine A tonifie la zone oculaire. La vitamine C aide le corps à fabriquer le collagène, qui assure la cohésion, l’élasticité et la régénération du tissu conjonctif. Elle possède également une action sur le système immunitaire et est présente dans le foie, cerveau et les glandes endocrines. La vitamine E contenue dans les huiles végétales joue un rôle important sur la membrane des intestins, donc au niveau du processus digestif. Puissant antioxydant, elle entre en synergie avec la vitamine C. En ce qui concerne les autres vitamines, les vitamines du groupe B sont utiles pour le système nerveux, la vitamine D entre dans des centaines de fonctions dans le corps, la vitamine K quant à elle est essentielle à une coagulation normale du sang et joue un rôle dans la consolidation des os. ​ Il convient de faire attention à ne pas consommer trop de céréales et de légumineuses, qui, en grande quantités provoquent des mal-digestions et bloquent l’assimilation des nutriments à causes des anti-nutriments qu’ils contiennent (lectines, phytates, saponines, etc). ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ Bien manger en pratique ? Il existe 7 grandes familles d’aliments, toutes indispensables à une alimentation équilibrée : ​ Les viandes/poissons/œufs : Cette famille contient les œufs, la charcuterie, les produits de la mer, les viandes...Ces aliments apportent principalement des protéines et des lipides ainsi que certaines vitamines essentielles au fonctionnement du système nerveux et à la minéralisation des os (B1, B2, D). ​ Lait et produits laitiers : Dans cette famille, on retrouve les yaourts, les fromages et bien évidemment le lait. Ces produits apportent des protéines, des lipides, du calcium, du phosphore ainsi que de la vitamine A, D, B2 et B12. Ils interviennent donc principalement dans la construction des os. A trop haute dose, les produits laitiers peuvent favoriser l’apparition du cancer de la prostate. ​ Fruits et légumes : Fruits secs, oléagineux, surgelés, légumes frais... Les produits de cette famille sont très riches en eau, ce qui permet à l'organisme de rester hydraté. Ils apportent des glucides, des vitamines (A et C), du calcium ainsi que des fibres alimentaires, qui participent à une bonne digestion. ​ Les corps gras : Cette famille contient les aliments les plus caloriques : beurre, margarine, huile... Ils apportent de l'énergie, des vitamines (A, D, E) ainsi que des omégas 3 et omégas 6. ​ Sucre et produits sucrés : Comprenant principalement des glucides et des minéraux (magnésium), les produits sucrés apportent de l'énergie. Même s'ils procurent beaucoup de plaisir, il convient de ne pas en abuser car ils n'ont pas un intérêt nutritionnel très important. ​ Les boissons : Notre corps est composé à plus de 60% d’eau. Elle est la base d’une alimentation saine car elle permet de diluer les acides dans le corps. Une bonne hydratation est indispensable pour la bonne forme physique et pour le nettoyage de l’organisme. Les spécialistes considèrent qu’un adulte doit boire entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour soit 4 à 6 verres d’eau, de thé léger, de tisane, de soupe, voire davantage selon la chaleur ambiante et l’activité physique. ​ Céréales et féculents : Riz, pâtes, pains, pommes de terre... Les aliments appartenant à cette catégorie comblent la sensation de faim et apportent beaucoup d'énergie. Ils contiennent des protéines, des glucides, du magnésium, du fer, des fibres alimentaires ainsi que de la vitamine B. ​ ​ Quelques conseils : Il est préférable de consommer les fruits en dehors des repas (idéal 17h-18h) pour éviter une fermentation intestinale. Privilégier le pain blanc : dans la farine blanche, seule la partie centrale de la graine de blé (l’amidon) est conservée. Il est donc préférable de consommer du pain avec farine semi-complète, qui contient plus de vitamines et de minéraux. Encore mieux, le pain au « levain naturel », qui permet une meilleure assimilation des aliments. Essayer la diète méditerranéenne : elle se compose pour l’essentiel de céréales semi-complètes ou complètes, huile d’olive, de féculents (pâtes, riz, pommes de terre), de légumineuses, de légumes verts (5 à 15 variétés), de fromage de brebis ou chèvre, de fruits et peu de beurre. Des oléagineux (noix, amandes noisettes), condiments et aromates (ail, curcuma, oignon, thym, sarriette, fines herbes, épices douces) sont ajoutés très régulièrement. Les protéines sont apportées principalement par les volailles le poisson les œufs et rarement le bœuf ou l’agneau. Très peu de sucreries. Le vin est consommé de façon régulière mais modérée. Les tisanes sont régulières, et le café exceptionnel. ​ Qui sont les spécialistes en nutrition ? Les experts de la nutrition qui ont reçu une formation universitaire et qui font partie d'un ordre professionnel portent le titre réservé de nutritionniste, diététicien ou diététiste (l'appellation varie selon les pays). Toutefois, d'autres intervenants en santé, comme les naturopathes, possèdent de très bonnes connaissances sur le sujet. En effet, les formations en naturopathie contiennent des cours de médecine, d'anatomie, de biologie. ​ ​ PRENDRE RENDEZ-VOUS

  • Bien-être | Naturhome, la santé au naturel chez vous

    Bienvenue sur Naturhome, Se soigner naturellement chez vous ! Bienvenue sur Naturhome , le site de naturopathie et de médecine douce visant à vous soigner naturellement chez vous ! ​ La naturopathie vise en premier lieu à activer, nourrir et renforcer votre organisme plutôt qu'à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes. ​ La naturopathie est exercée par un naturopathe qui est un conseiller de santé, qui s'attache à traiter les causes et à aider le corps à retrouver un équilibre propice à l'auto-guérison en utilisant diverses pratiques naturelles. ​ Nous sommes en partie responsables des déficiences de notre organisme. Seule la nature sera capable de redresser la situation, à condition qu'on lui en donne les moyens. ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ Parmi les outils privilégiés de la naturopathie, on retrouve notamment l'alimentation , les plantes avec la phytothérapie, les huiles essentielles , les fleurs de bach, la gemmothérapie et l'homéopathie, les techniques manuelles avec l'acupuncture, la pose de ventouse, les massages bien-être, la réflexologie dorsale et plantaire ainsi que les techniques de gestion du stress comme l'EFT , la cohérence cardiaque, la musicothérapie et d'autre techniques préventives comme l'iridologie, la réflexologie plantaire . ​ Vous trouverez dans la rubrique Médecine Douce , toutes ces sources naturelles. La rubrique Nutrition vous familiarisera avec les aliments utiles à votre santé. La rubrique Techniques vous apportera soin et détente et enfin la boutique vous dirigera vers les société Nutriméa et Santarel, spécialistes Français du bien-être en terme de compléments alimentaires. ​ Enfin un moteur de recherche vous aidera à retrouver les centaines d'articles, posts, produits et huiles essentielles. ​

Tout afficher