top of page

Cinq huiles essentielles contre les Virus !

Les huiles essentielles et les plantes sont très efficaces contre les débuts de rhume et autres maladies d’hiver… Elles ont de nombreuses propriétés et font parfois des miracles contre les virus. Avant donc de se précipiter en pharmacie, on tente de soigner les petits maux d’hiver avec quelques huiles essentielles.




De nombreuses études ont mis en évidence que les remèdes naturels les plus efficaces en cas d’infection virale sont les huiles essentielles.

Quelques unes, extrêmement réactives, ont en effet de puissants effets virucides.

Une vertu qui impose toutefois de les manier avec précaution et parcimonie.

De nombreuses huiles essentielles anti-virales sont aussi antibactériennes et combinent souvent des propriétés anti-inflammatoire et stimulantes pour le système immunitaire.

Elles peuvent être utilisées seules mais aussi en synergie avec d’autres – en fonction de leur propriétés, afin de mieux agir contre les virus et éviter la surinfection.


Les huiles essentielles contre la grippe :

À chaque hiver son épidémie de grippe. Pour s’en prémunir, certains se font vacciner, d’autres respectent quelques règles d’hygiène. Les huiles essentielles peuvent également nous aider, à guérir ou se prémunir de la grippe.

- L’huile essentielle de citron, par exemple, est connue pour être un excellent antiseptique, bactéricide, et antiviral. De ce fait, elle stimule le système immunitaire.













- L’huile essentielle de pamplemousse a des propriétés antioxydantes. Elle est également un excellent antiseptique aérien et apporte tonus aux organismes fatigués. Mais attention, cette huile est à utiliser avec précautions, notamment si vous êtes sous médicaments.











Ces deux huiles essentielles sont particulièrement recommandées en cas de grippe.

Quelques gouttes d’une des deux dans un diffuseur d’huile essentielle permet d’assainir l’air d’une pièce et de la désinfecter tout en stimulant l’organisme.


 

Les huiles essentielles anti-virales :

Attention, pour rappel, les huiles essentielles sont bien souvent déconseillées aux femmes enceintes et ne doivent pas être diffusées directement dans la chambre de l’enfant si celui-ci est présent dans la pièce. Il est toujours préférable de demander l’avis d’un spécialiste, avant de se soigner avec les huiles essentielles !

- L’huile essentielle de citron L’atout n°1 de l’huile essentielle de citron (Citrus limonum)  est sa capacité à assainir l’atmosphère. Anti-infectieuse et anti-virale, cette huile essentielle vous permettra d’éradiquer les petits virus qui s’introduisent chez vous. Elle est très précieuse pour assainir l’air de votre intérieur, de votre bureau ou de votre chambre. Attention : l’huile essentielle de citron est parfois irritante pour la peau !

L’huile essentielle ou essence de Citron est en fait un extrait issu du zeste et non issu de la distillation à la vapeur d’eau.

Une huile essentielle polyvalente : digestive lorsque prise sur un sucre ou un peu d’huile d’olive, antiseptique (de l’air) lorsque diffusée, tonique pour l’humeur, anti-infectieuse et bon conservateur des cosmétiques, dépurative et alliée minceur…


 

- L’huile essentielle de Ravintsara L’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) est surnommée « huile essentielle de l’hiver », ! Particulièrement efficace en prévention, le ravintsara est reconnu pour booster les défenses immunitaires : antivirale, antibactérienne, expectorante, elle ne fait qu’une bouchée des états grippaux. Attention : l’huile essentielle de Ravintsara ne convient pas aux femmes enceintes !

L’huile essentielle de Ravintsara stimule l’immunité affaiblie et est puissamment antivirale.

Pour les problèmes respiratoires, on pourra l’utiliser en diffusion atmosphérique, mais surtout en friction, du fait de son excellente tolérance cutanée. La Ravintsara possèderait également des propriétés neurotoniques : elles aide dans les cas d’insomnie, de dépression, d’angoisse.

 

– L’huile essentielle de Tea Tree L’huile essentielle de Tea Tree (Melaleuca alternifolia) est particulièrement recommandée pour toutes les maladies ORL, du fait de ses propriétés antiseptiques et anti-infectieuses. Vous pouvez l’utiliser sous forme de vapeur, en massage sur le cou (deux gouttes) ou dans le bain. Elle peut aussi limiter les rougeurs dues au froid et peut être utilisée en été pour repousser les insectes. Des études en Australie ont montré une action très positive de l’huile essentielle d’ « arbre à thé » pour lutter contre le virus H1N1. Attention : l’huile essentielle de Tea Tree ne convient pas aux femmes enceintes durant le premier trimestre de grossesse ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans !

Une huile essentielle majeure de l’aromathérapie et de la Slow Cosmétique, aux propriétés anti-infectieuses puissantes.


Cette huile essentielle au parfum typique de myrtacée est tout d’abord réputée être un puissant anti-infectieux, dépourvu d’agressivité et aussi un anti-inflammatoire et un anti-fongique.

 

– L’huile essentielle de marjolaine à coquilles L’huile essentielle de marjolaine à coquilles (Origanum majorana L.) aide à lutter contre les virus qui touchent la sphère ORL, mais est aussi efficace contre les infections virales ou cutanées, telles que le zona, la varicelle ou encore le psoriasis. Antifongique, elle permet également de lutter contre les mycoses. En application cutanée, elle s’utilise pure ou diluée dans une base grasse végétale. Attention : l’huile essentielle de marjolaine à coquilles ne convient pas aux femmes enceintes durant le premier trimestre de grossesse ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans ! De même, elle doit être évitée par les personnes souffrant d’asthme et d’épilepsie.

L’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles est anti-infectieuse et aide notamment à lutter contre les infections respiratoires. Antispasmodique, elle est très efficace en massage pour aider en cas de stress (crampes) ou contre les douleurs musculaires. Sédative, elle lutter contre l’irritabilité, l’anxiété et le stress. En diffusion, certains la décrivent comme un baume antidépresseur naturel…



 

– L’huile essentielle d’Eucalyptus radié L’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) est un exceptionnel  décongestionnant des voies respiratoires. L’huile essentielle d’Eucalyptus est particulièrement recommandée en hiver pour contrer les affections respiratoires diverses et les bronchites. On peut ainsi l’utiliser par diffusion vapeur, par inhalation ou par massage tonique. Vous disposez d’un diffuseur d’huiles essentielles ? Diffuser des vapeurs d’eau chargées d’huile essentielle d’eucalyptus dans votre chambre 10 minutes avant de vous coucher vous permettra de passer une bonne nuit, surtout si vous êtes enrhumé. Attention : l’huile essentielle d’eucalyptus radié ne convient pas aux femmes enceintes durant toute la grossesse et l’allaitement ainsi qu’aux enfants de moins de 5 ans.


Incontournable pour le sauna, la diffusion qui énergétise en douceur, le massage énergétique, la respiration aisée, et bien d’autres applications bien-être et cosmétiques encore. L’huile essentielle d’eucalyptus radié est réputée expectorante et décongestionnante du système respiratoire.

On l’utilisera de manière ciblée pour lutter contre les affections des voies respiratoires supérieures : rhinite, sinusite, otite.



 


Conseil Général d'utilisation :

Il y a quand même quelques petites précautions à prendre avant d’utiliser une huile essentielle...

Mettez une goutte dans le creux de votre coude, si aucune rougeur n’apparaît après 30 à 45 minutes, c’est qu’elle ne provoque pas d’allergie chez vous.

Évitez tout contact entre une huile essentielle et les yeux.

L’automédication est déconseillée et un avis médical vivement recommandé pour les femmes enceintes, allaitantes, pour les jeunes enfants, les personnes fragiles et les patients sous traitement médicamenteux.

Vous pouvez retrouver le détail de ces huiles essentielles sur mon site et l'application pour smartphone https://www.naturhome.biz


Prenez soin de vous.

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page