top of page

Achillée Millefeuille

Riche en actifs anti-inflammatoires et cicatrisants, cette huile essentielle est également réputée pour soulager les crampes intestinales et en cas de règles irrégulières ou peu abondantes.

L'Achillée millefeuille est une plante à tige peu ramifiée qui mesure en moyenne entre 60 et 80 cm. Certaines plantes peuvent toutefois atteindre jusqu'à 2 m. Les tiges sont caractérisées par la présence de poils blanchâtres. Ses feuilles sont allongées, étroites et pétiolées à la base. Son feuillage est plumeux et aromatique. Leur teinte tire sur le vert vif.


Nom botanique : Achillea millefolium

Partie de la plante extraite : Sommités fleuries

Procédé d'obtention : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau 


Habitat et description botanique : Les fleurs sont regroupées en une inflorescence sous forme de corymbes composées de capitules à fleurs tubulées au centre (caractéristique des Astéracées). Les capitules de fleurs de l'Achillée millefeuille peuvent être blancs, roses, pourpres. Le cœur des fleurons peut être jaune ou rose. La floraison se situe entre juin et septembre. Les graines des fleurs sont plutôt petites et grises.

Constituants biochimiques : Monoterpènes (15-30%) : sabinène, pinène Sesquiterpènes (12 à 18%) : béta-caryophyllène, germacrène, chamazulène Cétones (6 à 18%) : bornéone (camphre), isoartemisia, thuyone Monoterpénols (2 à 12%) : terpinéol, bornéol, linalol Oxydes (5 à 10%) : 1,8 cinéole Esters (1 à 10%) Traces de Lactones

Indications traditionnelles :

- Névrites, névralgies

- Foulures, entorses, élongations

- Sciatiques, lumbagos, spasmes musculaires

- Ulcère variqueux

- Lithiase rénale, insuffisance hépatobiliaire et digestive

- Dysménorrhées, oligoménorrhée, prostatite

Voies de prédilection : Orale - Cutanée Bain Diffusion

Propriétés en aromathérapie scientifique : - Dépurative - Anti-inflammatoire - Cicatrisante et vulnéraire - Antiseptique - Digestive - Hémostatique - Astringente - Emménagogue - Régulateur hormonal féminin - Cholérétique et cholagogue - Antispasmodique - Anti-catarrhale

Propriétés en aromathérapie énergétique : - Équilibrante lors de grands changements - Favorise l'intuition - Facilite la compréhension entre les sexes opposés - Calme le mental - Aide au recentrage, harmonise et relie entre elles les énergies telluriques et cosmiques - Aide les personnes dépressives à se libérer de leurs émotions cachées

Conseils d'utilisation / Posologie courante : En usage externe essentiellement : - Application corporelle : en massage corporel, diluée dans une huile végétale. - Pour soulager les problèmes digestifs, privilégier le massage de l'abdomen. - Elle s'utilise aussi en friction pour soulager les troubles menstruels. - Elle peut être également appliquée en compresse afin de stopper les saignements et d'aider à la cicatrisation des plaies.

En bain de siège : - Diluer 100g de plantes infusées dans 1 litre d'eau au préalable (plantes séchées) dans une vingtaine de litres d'eau tiède ou chaude. Verser la préparation dans une bassine ou une baignoire de façon à faire tremper la région pelvienne durant 10 à 20 minutes.

Usage interne : à éviter.


En Diffusion :

L'huile essentielle d'Achillée millefeuille peut être utilisée en diffusion de façon très diluée et associée à d'autres huiles essentielles pour soulager les états de stress, d'angoisse et de dépression.

Associations possibles : - En synergie avec l'Helichrysum italicum (Immortelle ou Hélichryse italienne) pour son pouvoir cicatrisant et anti-inflammatoire. - Mélange à utiliser pendant les grandes phases de transition, permet de se réaligner : - Base : 20 ml d'huile végétale (noisette ou macadamia) + 03 gouttes d'HE d'Achillea millefolium + 06 gouttes d'HE de Citrus aurantium ssp. bergamia (Bergamote) + 03 gouttes d'HE de Cananga odorata (Ylang-ylang) + 02 gouttes d'HE d'Amyris balsamifera (Santal) + 02 gouttes d'HE d'Origanum majorana (Marjolaine à coquille)

Précautions d'emploi / Contre-indications : - A forte dose, neurotoxique et abortive, ne pas utiliser en diffusion, en cas de grossesse, chez les enfants de moins de 12 ans, ainsi que chez les personnes épileptiques ou souffrant de troubles psychiques graves.

Cosmétique : L'Achillée millefeuille peut être utilisée en dilution avec des huiles végétales (Jojoba, Bourrache ou Onagre) et en association avec de l'huile essentielle de Daucus carota (Carotte), Helichrysum italicum (Immortelle) pour lutter contre le vieillissement cutanée et de Pelargonium graveolens (Géranium rosat) pour assouplir les peaux sèches. - Peaux matures ou fatiguées, rides ou ridules - Peaux sèches - Irritations cutanées, eczéma, acné

Cuisine : Uniquement les jeunes feuilles tendres en salade ou cuisinées. Il est conseillé de les faire bouillir avant pour enlever l'amertume.



9 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page